L’habit ne fait pas le moine

Maud est passionnée de mode. Elle adore changer de look régulièrement. Sa dernière lubie du week-end ? Se teindre les cheveux en violet et bleu vif ! Et vous savez quoi ? Lé résultat lui plaît terriblement. Toutes ses amies sont d’ailleurs d’accord avec elle, la couleur est parfaite !
Cependant, j’ai oublié de vous préciser un détail, Maud n’est pas seulement adepte de mode, elle est aussi responsable communication dans une grande et prestigieuse entreprise…Lundi matin, comme à son habitude, la jeune femme arrive devant l’entrée de sa société et s’apprête à passer les portes automatiques.

La honte

Soudainement une main s’abat vigoureusement sur son épaule, et la tire de ses rêveries.
« Excusez-moi madame, c’est privé ici, vous ne pouvez pas entrer » annonce le vigile d’une voix ferme. « Pardon ? » marmonne Maud, pas certaine d’être bien réveillée tant la scène lui paraît invraisemblable. « Vous avez très bien compris, on ne passe pas, cette entrée est réservée aux professionnels », répète le vigile. « Mais enfin ! » s’exclame alors la jeune femme. « C’est moi, Maud Genet, on se voit tous les jours, je travaille ici depuis près de 10 ans… »
Le vigile, ne reconnaissant pas notre héroïne aux cheveux désormais flamboyants, commence alors à s’énerver. « Arrêtez de vous moquer de moi, et déguerpissez, sinon j’appelle les forces de l’ordre » menace l’impressionnant gardien des lieux.
Un appel… très bonne idée se dit alors la jeune femme en se ruant sur son téléphone portable.

La libération

En quelques secondes à peine, elle compose le numéro de son manager.« Descend, j’ai un problème » explique-t-elle, entre agacement et larmes aux yeux.
Rapidement, ce dernier apparaît sur le pas de l’entrée, en costume cravate. Il reconnaît immédiatement sa collègue de travail, et l’atteste auprès du vigile qui se fond en excuses. Tête haute, la jeune femme passe alors les portes de l’entreprise, et gardera longuement cette nouvelle coiffure… avant d’en choisir une bien moins excentrique !

 

N’oubliez pas cet adage  “l’habit ne fait pas le moine” , certes mais il ouvre les portes du monastère.
Voir nos forfaits